Je n’ai pas écouté ça en rédigeant cet article, mais je me dois de rendre à Stromae ce qui lui revient ; fais comme moi en cliquant sur cette magnifique icône !

“Formidable – Stromae”

Il est 5h du matin, samedi 28 mars 2020, quand ce titre d’article surgit dans mon esprit (et dans mon lit). Et, plutôt que d’attendre 90 minutes que le sommeil revienne, je m’en vais écrire mon article en attente depuis plusieurs semaines. Sortira-t-il le même jour ? Suspens…

Chez moi (15/03/2020)

Suite à mon dernier article (qui date quand même de la décennie précédente !), je vous informe que je suis bien installé. Sans aucune activité rémunératrice, mais bien installé !

Voilà, passons à cette époque formi_able maintenant !

FormiNable

Une pandémie ça fait forcément des dégâts et, bien que je ne vous en souhaite pas, il ne faut pas se leurrer, il y en aura.

Et notre système organisationnel (“démocratie” représentative au sein d’un système capitaliste dans une civilisation industrielle mondialisée) ne va pas aider : des crétin·es/sociopathes perché·es avec un sens des priorités digne d’Hermione dans HP1…

Pour le coup, j’espère que la plupart de ceux-là seront emportés… même si ça résoudra pas tout, il faut des petits plaisirs dans la vie 🙂

FormiDable

Le silence. Le ciel. Le temps. L’être humain. L’animal. La nature.

Vivant en bordure de forêt dans un village de 2 000 habitant·es, disons que ces choses-là ne me sont pas inconnues ou rares. Force est de constater que c’est (était ?) le cas pour une trop importante partie de la population mondiale. Vous savez certainement qu’une diminution globale de la pollution a lieu depuis quelques semaines, et c’est notamment frappant en Chine, et ça c’est formidable.

Formidable de revoir le ciel et d’être moins agressé par les bruits de la machine civilisée, mais surtout formidable de voir qu’on peut s’arrêter de faire n’importe quoi juste parce que l’on est plus obligés de faire tourner la machine capitaliste qui, si vous l’ignorez encore, ira jusqu’à détruire tout ce qui peut l’être et ne s’arrêtera pas miraculeusement avant.

FormiNable

Alors oui ça fait réfléchir du coup : qu’est-ce qu’on va faire après cette crise ? Car oui d’une manière ou d’une autre, il y aura un après, et un avant. Un avant qui servira de modèle à ne pas reproduire ; et pas juste les 70 dernières années, il faudrait dans l’idéal remonter 10 000 ans en arrière quand on a inventé l’agriculture.

Retrouvez tous ces extraits et bien d’autres dans ma Biblioteko

Mais on sait tous que l’humanité est passée experte en tirage de leçons du passé, n’est-ce pas ? Je vous apprends rien si je vous dis que le fascisme est de retour en Europe, si ?

.
.

Et donc oui il y aura un après, qu’on a intérêt à penser dés maintenant si on veut pas en arriver à regretter avant… Encore une fois, avec ces incompétent·es (le sont-iels vraiment ?), on a intérêt à être sur nos gardes, pour ne pas dire sur nos “armes”.

FormiDable

En s’arrêtant de produire de la merde pour rien, on commence à réfléchir à ce qui compte vraiment et à celles et ceux qui sont indispensables. N’est-ce pas formidable de voir que les banques, assurances, industries, usines, etc ne sont pas vitales ? Oui évidemment, dans un système comme le nôtre elles le sont, mais pas dans un système sain.

Un système logique, ou permaculturel, est en symbiose avec son environnement et il ne lui viendrait donc jamais à l’esprit de l’abîmer étant donné qu’il en dépend. Il semblerait que ce virus Coco nous aide à y voir plus clair.

C’est une bonne chose, qu’il va falloir pousser. À l’échelle des communes selon moi, pour qu’elles soient en mesure de nourrir leur population d’elles-mêmes et non via des supermarchés extrêmement fragiles. Et donc cela implique énormément de changements à venir, et il faut espérer que cette crise aidera à étoffer les rangs de celleux qui ont compris qu’on a davantage besoin de plantes que de buildings.

Survivre · Résister · Vivre

Je ne sais pas de quoi est rempli votre fil d’actualité, si vous en avez un, mais le mien est plein de memes et de critiques sur la gestion de cette crise par une société qui vient à peine de découvrir le sens du mot “résilience”. Et moi ça fait même pas 5 ans que je le connais, alors qu’on devrait vivre et penser résilience depuis qu’on sait marcher.

Dans une autre catégorie, mes actus se focalisent sur le renforcement du système immunitaire par le jeûne, l’exposition au froid, l’entraînement à haute intensité (HIIT), la respiration consciente (Wim Hof), le mouvement, la lecture… Et je vous invite à fouiller dans tout ça pour améliorer votre capacité de survie et de résistance.

Je vais m’attarder un peu sur le mouvement, notamment le Mouvement Naturel et MovNat. J’en ai déjà pas mal parlé sur ce blog, traduit quelques articles et j’ai aussi commencé depuis quelques mois à créer des vignettes (comme je sais si bien le faire) qui sont des traductions du livre “The Practice of Natural Movement” d’Erwan Le Corre, fondateur de MovNat.

En collaboration avec MovNat Francophone, vous pouvez retrouver ces extraits sur leur page Facebook (tout n’a pas encore été publié).

Ayant trouvé énormément d’échos dans cette pratique “sportive” (que je suis depuis un peu plus d’un an), j’ai sauté le pas fin février et me suis inscrit à un de leurs cours de certification pour devenir “Entraîneur certifié MovNat”. Entraîneur carrément ! Moi et mon passé glorieux de sportif inlassable. Et bien c’est peut-être justement cette absence de spécialisation dans tel ou tel sport, couplé avec une certaine mobilité, qui fait que je suis à l’aise dans cette discipline. Pour en savoir plus, il faudra lire le livre ou mes extraits (que je publierais sur mon site bientôt, si tout va bien).

Je regarde ces photos de l’été dernier différemment maintenant. J’étais simplement en train de montrer à un ami comment pratiquer la quadrupédie (foot-hand crawl) et on peut dire qu’il s’agissait de mon premier coaching, si toutefois je continue dans cette voie… Car oui le résultat n’est pas celui escompté 😆 (les genoux sont trop élevés, ce qui élève également les hanches et ajoute une tension inutile sur le dos, nuit à l’équilibre et à une bonne posture. Il y a une marge de progression Mu 😉 )

La formation était prévue à Paris en avril. La situation étant ce qu’elle est, la formation a du être repoussée et je ne sais pas encore où je me rendrais pour la faire (Lyon, Biarritz ou Paris).

Sur ce, prenez soin de vous, renforcez-vous, cultivez-vous, éteignez la télé, captez du soleil, respirez profondément, et à bientôt !

Il et 10h43, samedi 28 mars 2020, j’ai fini mon article et ce titre est tellement bon que j’en ai fait une image 😎

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *